dimanche 27 février 2011

Lettre à Jacques Loëss

 J'ai lu dans la presse aujourd'hui que Jacques Loëss soutenait Agnès Henrichs

Il y souligne mon manque d'expérience politique

Jacques,


Quelques réflexions,
D'abord, lorsque vous avez été élus Agnès et toi , 
vous n' aviez pas d'expérience  !
Ensuite , de par  votre profession d'enseignant vous aviez acquis des compétences pédagogiques et  techniques dans vos matières et institutionnelles dans votre ministère : l' Education Nationale.

Quelle était votre implication dans la vie de la vallée en dehors de ce métier d'éducateur ?
quelles actions interdisciplinaires, quels projets innovants avez vous portés au lycée?

je ne sais pas !

Ce que je peux te dire c'est que ces compétences là je les ai acquises lorsque j'étais prof d'EPS

Mais depuis les années 1980, je suis passée dans ce qu'on appelle le secteur extrascolaire.

Comme beaucoup d'agents de développement des services de l'État et des collectivités territoriales, j'ai appris à travailler avec les élus, j'ai vu évolué les institutions et j'ai vécu la décentralisation et la RGPP (rénovation générale des politiques publiques)
 Donner du sens aux dispositifs,  monter des projets, travailler en réseau et évaluer, est mon quotidien professionnel.

Actuellement je suis cadre technique et pédagogique à la DDCSPP du Haut Rhin( direction départementale de la cohésion sociale et de la protection de la population)
Nos missions sont encore  le service public et aussi, les  politiques sociales et la prise en charge des populations vulnérables,le développement du lien social, la jeunesse, la vie associative .....

Par ailleurs je connais le milieu associatif pour y être depuis toujours bénévole et je n'y suis pas figurante
J'y ai des fonctions locales , régionales et nationales
et je suis active également dans plusieurs associations s'occupant d'enfants

Je n'aime pas avoir à lister tout cela, mais vois tu, je crois  de par mon parcours et mes expériences être une représentante de ce qu'on appelle "la société civile", celle qui construit également nos lieux de vie .

 Finissons en avec  cette cette maxime qui dit que" pour faire de la politique, faut être politique",; donc cumul et petits jeux entre amis sur plusieurs sièges en même temps !
proviseur, conseiller général et président de conseil général par exemple!
député, maire et conseiller général, autre exemple!

 De qui se moque t on ?

Vois tu , je sens monter autour de moi l' exaspération  de toutes  ces personnes qui ont des savoirs et  des talents et qui se trouvent exclues de la concertation et donc des décisions concernant leur lieu de vie!

La campagne électorale permettra  peut être aussi  de débattre d'éthique politique et des compétences qui en découlent

En toute amitié
 Nadine

.

,

18 commentaires:

  1. c'est la méthode et la capacité à orchestrer les compétences qui sont les qualités du"bon" politique; l'expérience s'acquiert à la 2 ème minute du mandat, encore faut il savoir l'utiliser !
    gil

    RépondreSupprimer
  2. leur "expérience" nous a couté 40 000€ au prud'homme dans l'affaire Vairon à Tellure
    et tout le reste du même genre qu'on ne sait pas!
    un homme en colère!

    RépondreSupprimer
  3. du sang neuf ferait du bien au monde politique local et certainement départemental, voir national...ne désespérons pas!
    une femme pas encore résignée, mais souvent en colère

    RépondreSupprimer
  4. Bonsoir,
    Je vais essayer de répondre à ta diatribe et à tes questions.
    D’abord il faut apprendre à se calmer. Sinon tu vas passer un mandat à t’énerver, ce mandat n’est pas un long fleuve tranquille.
    Ensuite, le travail de Conseiller Général est énorme et nécessite un temps plein pour celui qui veut vraiment s’investir. Pour l’accomplir, il faut comprendre comment le système fonctionne et constituer un solide carnet d’adresses pour trouver parmi les 1 500 agents du département, le bon bureau. Chacun croit, ici, qu’il consiste à parader dans les manifestations et serrer des mains, ce n’est, hélas, même pas le millième d’un epsilon du travail.
    Connais-tu les grands dossiers en cours, les budgets des 5 communes, leurs projets à moyen et long termes ? Bref, es-tu au fait de la politique du canton ? C’est difficile quand on n’est pas au moins conseiller municipal. As-tu assisté aux derniers conseils municipaux des cinq communes ?
    C’est ce que j’appelle la politique de la vallée.
    Mais tout s’apprend, tout est possible et tu as les capacités pour y parvenir. Cette fois-ci, le mandat n’est que de trois ans et il faut du temps pour y parvenir, d’où mon avis.
    En ce qui me concerne, la progression a été classique, associations, président d’associations, conseiller municipal, conseiller à la CCVA et deux fois candidats aux cantonales. Pour exercer mon mandat, j’ai pris un mi-temps qui m’a pénalisé dans mon salaire et dans le calcul de mes droits à la retraite. J’en subis les conséquences jusqu’à la fin de ma vie !
    Au lycée, j’ai introduit et enseigné l’informatique quand elle n’existait quasiment pas. Je parle de l’informatique moderne évidement, avec présentation de candidats au bac. (Notes de 15 à 20 qui ont amélioré sensiblement leur note finale). Je m’arrête là, car j’ai l’impression d’être au confessionnal et donc à cent lieues des cantonales.
    Mon analyse sur les candidats est rationnelle, car basée sur des faits et je ne suis inféodé à personne. Cela dit, une élection est tout sauf rationnelle. Bonne chance.

    RépondreSupprimer
  5. un peu de calme effectivement! je suis allée bavarder avec Jacques Loëss directement...
    entre compétences, expériences et petites anecdotes cantonales,les sujets n'ont pas manqué !
    Nadine

    RépondreSupprimer
  6. Oui,enfin Loess était également novice et à part faire le coq pendant 6 ans il a fait quoi exactement? En tout cas les électeurs en ont jugé... sévèrement!
    Allez Nadine ton dynamisme est réel et toi au moins tu n'as pas le soucis d'améliorer ton image. Sans doute un des derniers éspoirs pour croire en une vraie politique dynamique et active.

    RépondreSupprimer
  7. je trouve un peu dommage que la candidate, n'a jamais sortie le bout de son nez dans les rues de la vallée pendant que le PS le faisait et qui est sorti favori dans les 5 communes aux élections régionales, maintenant c'est trop facile de venir et de se porter candidate, je vous souhaite bonne chance

    RépondreSupprimer
  8. bonjour, je suppose que vous êtes militant au PS et que vous auriez voulu être associé au choix du soutien et en déterminer les critères.
    Peut être auriez vous voulu être vous même candidat(te)...j'essaie de décoder ce curieux soutien, pour le peu ambigüe!
    "petit meurtre entre amis" attention c'est une spécialité du monde politique...
    Je suis à votre disposition pour discuter de nos valeurs et des motivations qui font que j'ai répondu à l'invitation de Pierre Freyburger et de Denis Wiesser de me présenter avec l' aide et le soutien du PS et d'Europe Ecologie/Les Verts...
    Merci de me contacter pour en parler ! il faut effectivement du courage; merci de m'en souhaiter !
    Nadine

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour,
    Je vais vous répondre très clairement, pas grand monde vous connaissent, franchement les chances de gagner sont vraiment faibles, je pense que vous vouliez vraiment gagnée, c'est d'avoir en premier temps un soutien du secrétaire de section PS qui s'occupe de la vallée, Fabien Becker, qui a quand même rencontrer des habitants.
    D'autre part c'est pas a quelques mois qu'il faut se montrer. Si on veut vraiment faire de la politique.
    Peut - être bon ou mauvais choix avec votre suppléant, a vous de voir lors des résultats.
    C'est pas une question d'être candidat ou pas chacun prend ses responsabilités en s'engageant.

    RépondreSupprimer
  10. Droite, Gauche,...Centre...vous commencez sérieusement à....

    RépondreSupprimer
  11. Donc si je comprends bien, réussir en politique se résume à de la communication et à du léchage de botte ? Je ne nie pas son importance, en revanche moi en tant qu'électeur je ne me fie pas à l'image, ni aux médias. Il serait temps que les gens s'impliquent plus dans la politique et qu'ils n'attendent plus qu'elle frappe à leur porte. Arrêtez de reprocher aux candidats de ne pas aller vers leurs citoyens, c'est à eux de s'intéresser à la politique et d'aller à leurs rencontre !!

    RépondreSupprimer
  12. On attend vos commentaires Madame La Candidate

    RépondreSupprimer
  13. je ne comprends pas ce que vous attendez comme commentaires; il me semble avoir été claire!

    RépondreSupprimer
  14. Bonsoir,

    Pourquoi avez-vous pas accepter le soutien du secrétaire de section PS qui s'occupe de la vallée, Fabien Becker, qui a quand même rencontrer des habitants.

    RépondreSupprimer
  15. A mon sens tout simplement parce que Nadine comme elle l'a expliqué veut faire une politique différente et pas de la politique politicienne qui mène dans une impasse; de plus elle est largement plus connue que ce Mr Becker qui est un illustre inconnu pour 95% des habitants de notre canton. Ce dernier devrait porter ses efforts sur sa commune afin de réussir enfin à établir une liste d'opposition lors des prochaines élections municipales.

    RépondreSupprimer
  16. Bonjour,
    D'accord avec vous, mais la question qui ce pose, mais pourquoi alors le soutien du PS ainsi que la venu de Pierre Freyburger pour la soirée, personne le connais dans la vallée ??

    RépondreSupprimer
  17. Bonjour,

    Je viens d'apprendre par des amies et amis de la Vallée que mon nom et ma fonction au sein du parti socialiste était régulièrement mis en avant

    Je confirme que Nadine Cosnier à reçu le soutien du parti socialiste et que le choix de la soutenir à été fait en concordances avec la section socialiste qui se charge du secteur.

    J'apporte mon plein soutien à Nadine Cosnier ainsi que celui de tous les militants de la vallée de Sainte Marie aux Mines

    Fabien Becker
    secrétaire de la section socialiste des cantons de Ribeauvillé, Kaysersberg, et de la vallée de Sainte Marie aux Mines

    RépondreSupprimer
  18. Ah bon il existe une section socialiste dans la vallée? Depuis quand?

    RépondreSupprimer